WAKA BURKINA
Pour le développement durable au Burkina Faso
 

Après 8 années de fonctionnement, l'aventure de l'association Waka Burkina touche à sa fin, dans la mesure où personne ne s'est manifestée pour poursuivre la Présidence de l'association. Nous ne sommes pas tristes ! Mais fiers des relations nouées avec les membres de l'APADEC, des projets menés en collaboration avec les villageois, des voyageurs qui ont pu partir découvrir le Burkina Faso par l'intermédiaire de l'association, avec une certaine idée du tourisme, le tourisme solidaire...

Ce pilier de l'association a malheureusement était très compliqué à faire vivre sur les dernières années, malgré des débuts prometteurs et des retours d 'expérience des voyageurs très positifs. Le contexte politique de l'Afrique de l'Ouest puis le contexte international en général auront eu raison de notre premier axe de « développement » pour les villageois. Espérons que les années qui viennent permettront de regagner la confiance des voyageurs, car la région mérite de s'y attarder et nous sommes convaincus que le tourisme solidaire est une source de développement intéressante pour les villageois et riche d'enseignement pour les voyageurs.

L'association Waka Burkina a été créée en 2009 pour aider à moyen terme l'APADEC, en ayant toujours à l'idée de rendre cette organisation paysanne plus autonome dans ses pratiques, ses choix et le financement de ses projets. Mettre un terme aujourd'hui à ce partenariat est donc cohérent par rapport à nos objectifs initiaux de travailler à partir des besoins des villageois, sans les assister sur le long terme.

Sans revenir en détails sur les projets menés tout au long de ces 8 années (chacun pourra les consulter pour mémoire sur le site qui restera actif quelque temps), nous sommes très heureux d'avoir organisé une dizaine de voyages solidaires, financé plus de 37 000 euros de micro-projets dont certains sont aujourd'hui des sources de revenus pour l'APADEC.

Nous tenons à adresser nos remerciements à tous ceux qui de près ou de loin ont permis à Waka Burkina d'exister, d'évoluer, et de grandir, pour permettre à notre échelle, d'améliorer un petit peu le quotidien des villageois et de leurs enfants, dans une perspective de développement durable. 

Merci aux bénévoles adhérents, qui ont parfois donné un peu ou beaucoup de leur temps pour nos actions en France,  aux donateurs sans qui nos projets n'auraient pu voir le jour, aux voyageurs qui nous ont fait confiance, aux opticiens qui ont tant apporté aux villageois.

Nos remerciements s'adressent en particulier à Christophe qui a permis aux concerts « Wake up for Waka Burkina » d'exister, et de récolter des fonds, à Franck pour son formidable projet d'électrification du centre d'alphabétisation, réalisé avec ses élèves lycéens, à Sophie avec qui j'ai animé le « club solidarité » du collège Guyard à Créteil, projet qui nous a permis de sensibiliser les collégiens aux problématiques des pays africains.

Je remercie également Nicolas et Baptiste, qui m'ont accompagné à l'automne 2009 après la création de l'association, pour « défricher » le terrain et pour mettre en place la structure d'accueil du tourisme solidaire au village.

Et puis je remercie à titre plus personnel André et Emile, sans qui nos velléités avec Julia de découvrir le Burkina Faso et participer à un monde plus solidaire n'auraient pas pu voir le jour.

Enfin un grand merci aux membres du bureau Brigitte, Julia et Sylviane, qui ont travaillé dans l'ombre, mais essentielles pour réaliser les dossiers de financements, assurer la comptabilité, donner de leur temps pour conseiller et prendre des décisions...









WAKA BURKINA est une association loi 1901 à but non lucratif, qui soutient le développement de populations rurales au Burkina Faso, dans les domaines éducatif, économique, écologique, sanitaire et social. WAKA signifie « viens » en mooré, la langue des Mossis, un des peuples les plus répandus dans le « pays des hommes intègres » (signification de Burkina Faso). Venir au sens propre (au village  en tant que voyageur solidaire) et figuré (aider les villageois en adhérant à l’association).
 
Nous intervenons au Burkina Faso au travers de notre association relais : l’APADEC (Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable, de l’Elevage et de la Culture). Cette association, créée en 2004 à l’initiative des paysans, regroupe cinq villages  situés au nord-est de Ouagadougou. Ils se sont réunis pour améliorer leur quotidien, et satisfaire leur besoin élémentaire : manger. En effet, le village vit quasiment en autarcie, et l'autosuffisance alimentaire reste un combat de chaque instant.
  



                                                                                     


                                                                                                                              ESPACE ADHÉRENT ICI              













Objectifs de l’association :

WAKA BURKINA est organisée autour de trois axes :
 
1°) Développer le tourisme solidaire au sein des villages.
2°) Financer des micro-projets de développement, qui permettent d'améliorer les conditions de vie des villageois.
3°) Récupérer et acheminer du matériel aux villageois.
 
1°) Tourisme solidaire :
 
L'idée est de voyager autrement, loin des "sentiers battus", en alliant découverte d'une culture et  démarche active pour soutenir les populations locales. L'échange est au coeur du concept de ce tourisme responsable. L'objectif est ainsi de créer une source de revenus supplémentaires pour les villageois, afin de diminuer la dépendance financière de l'APADEC. En effet, nous pensons que l'assistanat n'est pas une solution de développement sur le long terme.
 
L'association WAKA BURKINA se veut être un lien entre les voyageurs solidaires du Nord et les populations burkinabè du Sud, notamment par le vecteur de ce site internet. Cependant, nous ne sommes en aucun cas une agence de voyage, aucun argent ne transite par l’association, les voyageurs découvrent le pays «en individuel», ils font leur voyage «sur-mesure».  
WAKA BURKINA est un soutien logistique et financier pour le développement de cette nouvelle forme de tourisme : aide à la conception du "site d'accueil" pour recevoir les voyageurs solidaires, formation des villageois.
 
 
2°) Soutien financier :
 
L'association aide au financement des projets de l'APADEC dans le cadre du co-développement. Les ressources de l'association sont ainsi directement utilisées pour réaliser des projets bien ciblés :

reboiser les villages et gérer les ressources de manière raisonnée,
doter les centres d’alphabétisation en matériel scolaire, 
parrainer la scolarité des collégiens de Ziga, sous forme de dons matériels,
sensibiliser les populations au traitement des déchets, 
améliorer la qualité des soins des villageois,
développer l’élevage,
développer les micro-crédits pour la création d’activités génératrices de revenus, notamment pour les femmes,
aménager le site d’accueil des voyageurs solidaires, 
etc...
 
3°) Dons matériels:
 
L'association se charge de récupérer du matériel utile aux populations (matériels optiques, manuels scolaires, lampes solaires, à dynamo, vêtements...). Ce matériel est apporté au village, par l’intermédiaire des voyageurs solidaires, qui le remettent à l'APADEC, garant d’une redistribution équitable des donations. Nous achetons au maximum le matériel au Burkina Faso, afin de faire fonctionner l'économie locale et de limiter les frais liés au transport. 





Historique de l'association :
 
L’association WAKA BURKINA a été déclarée à la Préfecture du Val de Marne le 11 juin 2009 (association n°W941005157 parue au JO n°26 du 27/06/2009). Après avoir passés 3 semaines au Burkina dont 10 jours au village au cours de l'été 2007, nous avons voulu apporter notre soutien à l'APADEC, l'association des villageois qui nous ont accueillis avec chaleur et générosité, alors qu'ils ne possèdent rien... L'immersion au coeur du village et les nombreux échanges que nous avons pu avoir avec la population, nous ont permis de comprendre au plus près leurs difficultés quotidiennes et d’appréhender leurs besoins.
 
L'APADEC a été créée en 2004 ( déclarée au Burkina Faso sous le n° 2004-009/MATD/POTG/HC/SG ; JO N°13 DU 25 MARS 2004) . Elle a permis avec des moyens très limités d'améliorer la vie des villageois . Créer une association s'avérait indispensable pour aider efficacement l'APADEC.
 
Pourquoi nous aider ?
 
Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres au monde. Les différences de conditions de vie entre les villageois et les nôtres nous semblent simplement injustes et insupportables. Les villageois se sont mobilisés en créant leur association, l’APADEC, et avancent à petits pas. A nous de les aider dans cette marche « de la survie vers le mieux vivre ». Même si nous pensons que l’assistanat n’est pas la panacée sur le long terme pour les villageois et l’Afrique en général, notre aide financière et matérielle s’avère aujourd'hui déterminante, de surcroît quand elle est couplée avec un projet concret comme le tourisme solidaire.
 
En aidant WAKA BURKINA, vous aidez directement les villageois, par l’intermédiaire des projets de notre association relais.
En aidant WAKA BURKINA, vous contribuez à nos côtés, à notre échelle, à réduire les déséquilibres entre les pays du Nord et les pays du Sud.
En aidant WAKA BURKINA, vous participez à la lutte contre la désertification en cours en Afrique sub-saharienne.


 

Bureau de l'association WAKA BURKINA :

           Président :                                  Vice-Présidente :                            Trésorière :                              Secrétaire :
     Jérôme SEGAUD                          Sylviane MASSON                      Brigitte SEGAUD                   Julia MASSON
     Professeur d’EPS                                                                              Enseignante retraitée             Professeur des écoles











Tourisme_solidaire.htmlTourisme_solidaire.htmlEspace_adherent.htmlTourisme_solidaire.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2shapeimage_2_link_3shapeimage_2_link_4shapeimage_2_link_5

"Viens voir...viens voir...toi qui parles sans savoir...Mon Afrique n'est pas celle que l'on te fait croire!"

"Aucun mot sur le sens des valeurs, des gens qui t'accueillent la main sur le coeur".

"Viens dans nos villages (...) regarde comme ils savent donner, et tu repartiras riche, et tu ne pourras pas oublier, viens voir..."

 

Extraits de la chanson "Viens voir", Tiken Jah Fakoly (L'AFRICAIN, 2007).